Formation

Contact : André WROBLEWSKI (03 27 71 26 11)

Les enseignants chercheurs du département Sciences de l'Atmosphère et Génie de l'Environnement interviennent tout au long des 3 années du cycle de formation des élèves ingénieurs de l’Ecole des Mines. Une partie est consacrée aux enseignements de tronc commun et une seconde à la gestion du cycle d’approfondissement lié aux risques et à la sécurité industriels.

Enseignement de tronc commun

Du fait de la mixité des profils des enseignants chercheurs en chimie et physique, les enseignements promulgués aux élèves sont assez diversifiés :

· Ecologie industrielle

· Génie des procédés

· Radioactivité et radioprotection

· Chimie organique

· Géométrie des odeurs

· Mécanique des fluides

· Traitement du signal

· Instrumentation par Labview

· Matériaux

Risques et Sécurité Industriels

 

    Les formations du département Sciences de l'Atmosphère et Génie de l'Environnement destinées aux élèves ingénieurs ont pour objectif de les former à être garant de la gestion des risques et de la surveillance de l’impact environnemental d’un site industriel. Mais également à être des moteurs de la mise en place d’une politique environnementale d’une société ou d’un groupe industriel. Enfin de contribuer à la démarche de développement durable de l’industriel.

Cette formation se décline sur les deux dernières années du cycle de formation :

Majeure Environnement et Industrie (" semestre de 2ème année)

Option Risques et Sécurité Industriels (3ème année)

Formation professionnelle

 

Dans le cadre de la formation professionnelle le Département Sciences de l'Atmosphère et Génie de l'Environnement dispense des formations à caractère technique (mise en œuvre de moyens) dans le cadre de la métrologie des polluants atmosphériques.

Spécialisation

 

L’université de Lille 1 et L’Ecole des Mines de Douai présentent en cohabilitation une formation de master Chimie.

La spécialité offre une formation qui s’inscrit dans une problématique actuelle concernant le développement technologique durable prenant en compte la préservation de l’environnement. Sa particularité est d’offrir une vision en amont concernant la transformation de matières premières et en aval sur la production de déchets qui peuvent être recyclés ou détruits s’agissant de polluants.